×
1 16.04.2019 08:51:21 08:51

Saint-Quentin-Fallavier : LPTent veut accélérer à l’international

Basée à Saint-Quentin-Fallavier, la PME LPTent, spécialisée dans la fabrication et la vente de tentes pliantes, barnum, tentes gonflables et de matériel événementiel, a dévoilé la semaine dernière son nouvel outil de production réalisé dans le cadre d’un programme d’aide à l’investissement de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
« Nous sommes sur un investissement de 500 000 euros », glisse Carlo Robba, directeur commercial. Qui, bien plus que les chiffres, aime évoquer l’histoire familiale de l’entreprise, et son futur. « Mon père était dans la location de chapiteau notamment pour les cirques.
  Avec mon frère, nous sommes nés dans cet univers. Lorsque mon père a vendu son entreprise de location, il s’est dit qu’il y avait sans doute quelque chose à faire autour des tentes pliantes. C’était un produit simple, banal, il était persuadé qu’il était possible d’innover autour de ce produit.
 » Presque 15 ans plus tard, on peut dire que l’intuition était bonne. « Nous avons innové en développant une toile unique, en proposant des profilés à gorge, des gâchettes de coin… Et très vite on a lancé un premier produit haut de gamme, il est toujours au catalogue aujourd’hui et dans cette catégorie, c’est sans doute le modèle le plus vendu au monde.
 »En deux décennies, la gamme s’est élargie, enrichie aussi, l’entreprise a grossi. « On a commencé à trois, mon père, mon frère et moi. » Aujourd’hui, l’entreprise compte une quarantaine de personnes. « On a toujours misé sur l’innovation, en fonction des usages notamment.
 »L’autre pari de LPTent, « ça a aussi vite été la personnalisation », note Hugues Simonel, responsable marketing. « Cette démarche nous a conduits à avoir une offre complète pour les événements.
Nous proposons donc aujourd’hui des éléments gonflables, du mobilier événementiel, publicitaire… »« Même si aujourd’hui nous sommes vendus aux quatre coins du monde, c’est un peu malgré nous. Nous n’avions pas de stratégie.
Je considère donc que tout reste à faire, note Carlo Robba. La prochaine étape pour LPTent, c’est donc l’international. Avec des équipes dédiées, des stratégies bien établies, de la présence sur des salons… C’est une étape.
.....
Histoire complète

code de nouvelles: 11341  |  Le Dauphiné libéré
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Dernières nouvelles Économie

Mécanos solidaires, une affaire qui roule
la-croix
.
.
Article publié dans Pèlerin n° 7116Au volant de sa camionnette blanche, Théo Le Cléach met le cap vers le sud de l’Orne. Le ...