×
3 12.06.2019 16:34:04 16:34

Franceinfo : Deux journalistes web licenciés après des dérapages sexistes

Les sanctions sont tombées. Mardi, la direction de France Télévisions a décidé de licencier deux journalistes de Franceinfo, déjà mis à pied depuis un mois. Il sagit de deux cadres du site dinformation, respectivement rédacteur en chef et rédacteur en chef adjoint.

Selon une source proche du dossier interrogée par Libération, le rédacteur en chef se serait vu reprocher une incompétence managériale tandis que son second aurait commis une faute simple. À lire aussi
Sport Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne.

..
Radio Il me casse les couilles ! Tais-toi ! : Vincent Moscato semporte à tort contre...
Audiences Audiences : La finale de la Ligue des Champions booste BFMTV au coude-à-coude avec.

.. Il sont en tout cas pointés du doigt pour avoir entretenu une ambiance sexiste au sein de la rédaction numérique de Franceinfo dont ils avaient la charge. Au regard des faits avérés, la direction de France Télévisions a décidé de mettre fin à la collaboration des deux salariés concernés, stipule le court communiqué interne quont pu se procurer nos confrères de LExpress.

Une enquête interne et de nouvelles révélationsAprès que laffaire de la Ligue du Lol a éclaté en février dernier - du nom de ce groupe Facebook composé de journalistes, publicitaires et autres communicants accusés de cyber-harcèlement -, une enquête interne avait été ouverte à Franceinfo sur les comportements au sein de la rédaction, enquête qui avait abouti à un licenciement et à deux mises à pied, celles du rédacteur en chef et de son adjoint pour manquements au sein de la hiérarchie.

Le responsable de la rédaction naurait en effet pas réagi après que le journaliste finalement licencié a été accusé dagression sexuelle par deux collègues.Lenquête sétait poursuivie début avril et avait été confiée à un cabinet spécialisé face aux enquêtes édifiantes publiées par Libération et par LExpress relatant lambiance de boys club régnant au sein de la rédaction, avec des stagiaires et des apprenties recrutées sur des critères physiques et surnommées les petites meufs.

Dans un communiqué publié dans lintervalle, Yannick Letranchant, directeur exécutif de linformation à France Télévisions, avait tenu à souligner que France Télévisions est engagée dans une politique dexemplarité et de zéro tolérance envers le harcèlement. Une détermination qui sest donc illustrée par le licenciement des trois journalistes de Franceinfo mis en cause en interne.

. .....


code de nouvelles: 118285  |  OZAP
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler