×
13 18.07.2019 02:15:21 02:15

Nissan-Mitsubishi : Carlos Ghosn passe à l'offensive

Carlos Ghosn avait prévenu : il ne se laissera pas faire. Déchu de ses postes auprès des plus grands constructeurs automobiles au monde, lancien capitaine dindustrie a lancé des poursuites judiciaires contre Nissan et Mitsubishi auprès de la justice néerlandaise, et ce alors quil est toujours actuellement assigné à résidence à Tokyo.

Selon les informations rapportées par Le Figaro, lancien PDG de Renault reproche aux deux constructeurs nippons la rupture abusive de son contrat de travail comme salarié de NMBV, leur filiale commune basée aux Pays-Bas.Lire aussi Renault : une nomination qui intrigue les enquêteursIl leur réclamerait jusquà 15 millions deuros, précise le journal.

NMBV avait remercié Carlos Ghosn après une réunion de son conseil dadministration, le 12 mars 2019, soit le même jour que lannonce de sa prochaine dissolution. Si Carlos Ghosn a bien démissionné de chez Renault-Nissan BV (RNBV), ce nétait pas le cas chez NMBV, et la rupture de contrat serait insuffisamment motivée selon largumentation de ses avocats, rapportée par le Figaro.

Nissan et Mitsubishi veulent récupérer les rémunérations de Carlos GhosnMais pour Nissan et Mitsubishi, le contrat de Carlos Ghosn ne pouvait être valide puisquil naurait pas été soumis au conseil dadministration de NMBV, selon le quotidien. Ni lavocat de Carlos Ghosn ni ses porte-parole nont réagi aux sollicitations de lAgence France-Presse mercredi soir.

Les deux constructeurs visés ont affirmé, toujours selon le quotidien, vouloir récupérer les rémunérations versées par NMBV à leur ancien dirigeant, soit 7,82 millions deuros entre avril et novembre 2018.Lire aussi Phébé - Les grandes entreprises : imparfaites, mais si nécessairesRenault a de son côté annoncé le 5 juin quil envisageait des poursuites contre son ancien dirigeant après avoir détecté 11 millions deuros de dépenses suspectes au sein de RNBV, société commune entre Renault et Nissan basée également aux Pays-Bas.

. Carlos Ghosn, mis en examen au Japon pour diverses malversations, na pas été inculpé dans le cadre de ses activités au sein de NMBV.Sur le même sujetRenault : les enquêteurs sintéressent à un mystérieux informaticien au service de Ghosn..


code de nouvelles: 203823  |  Le Point
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler