×
6 23.07.2019 09:44:55 09:44

Championnats du monde de BMX : la France a le choix du roi



Le Français Joris Daudet, champion du monde en 2016, avait chuté aux Jeux olympiques de Rio la même année. La compétition ne lui sourit guère. CARL DE SOUZA / AFP Il est des Français qui gagnent en cyclisme en ce moment. Joris Daudet, Sylvain André, Manon Valentino… Pas des grimpeurs, ni des sprinteurs, même s’ils aiment monter et dévaler des bosses à toute vitesse, mais des pilotes de BMX.

Cette année, la France, première au classement mondial chez les hommes et troisième chez les femmes, est attendue aux championnats du monde de la discipline, qui se tient du 23 au 27 juillet à Heusden-Zolder (Belgique). Cela fait maintenant trois ans que les Bleus règnent sur le BMX mondial.

Depuis 2016, sur les neuf places possibles sur les podiums des championnats du monde annuels, les Français en ont trusté cinq chez les hommes. Deux ont même été couronnés sur trois titres mis en jeu. Des réussites dans ce sport individuel qui assurent à l’Hexagone une aura à l’international. Cette année, « l’objectif est de maintenir un classement suffisamment haut pour assurer les quotas aux Jeux olympiques », confie Julien Sastre, l’entraîneur des Bleus.

En plaçant le pays premier ou deuxième chez les hommes, la France s’adjugerait trois places pour Tokyo 2020. Chez les femmes, il s’agit d’assurer la 3e place pour compter deux pilotes pour les Jeux. Pouvoir bicéphale Ces succès sont dus en grande partie aux deux têtes les plus connues du milieu : Joris Daudet, champion du monde en 2016, et Sylvain André, titré en 2018.

Agés de 28 et 26 ans, ils se connaissent bien. Les deux se côtoient au sein de l’équipe de France depuis des années. Ces pilotes offrent souvent des bagarres d’anthologie aux spectateurs comme la finale des derniers Mondiaux qui avait vu André doubler Daudet sur la ligne après un retour canon.

Comme un clin d’œil, la photo finish avait de nouveau été nécessaire cette année pour les départager lors des derniers championnats de France en juillet, à Calais, avec le même résultat. WHAT.A.FINISH 😮 @SylvainAndre39 🇫🇷 beats @daudetjoris on the line to become World Champion! Epic stuff! #BakuBMX2018 https://t.

co/zEilLdK3hC— UCI_BMX_SX (@UCI BMX Supercross) « C’est une question de résistance à l’effort, assure Sylvain André. Arrivé à la fin de piste, j’ai peut-être parfois plus de jus que certains ou plus d’envie. Quand on est derrière, on suit, on prend un peu moins d’air, et si on arrive à coller, derrière sur la fin de piste on peut essayer de mettre le cligno et de voir ce qui se passe, ça m’a réussi deux fois.

» Peut-être pas trois. Cette année, Joris Daudet est décidé à reprendre le pouvoir. « C’est ma faute, c’est moi qui ai fait l’erreur, c’est une revanche personnelle. » Les deux pourraient de nouveau offrir un duel au sommet lors de la finale des Mondiaux samedi 27 juillet. Chez les femmes, on attend la restauration Chez.

.....


code de nouvelles: 209342  |  lemonde
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler