×
6 23.07.2019 10:39:13 10:39

Affaires Rugy : le résultat des enquêtes internes va être publié

Quest ce qui est reproché à François de Rugy ?- Les dîners fastueuxAlors président de l’Assemblée nationale, M. de Rugy et son épouse ont multiplié les dîners privés fastueux à l’Hôtel de Lassay entre 2017 et 2018.

Documents, photos et témoignages à l’appui, Mediapart a recensé une dizaine de ces dîners, qui rassemblaient dans les murs de la résidence du président de l’Assemblée des invités appartenant pour l’essentiel au cercle relationnel et amical de son épouse Séverine de Rugy, journaliste au magazine Gala.

A table, homards, champagne et grands crus issus des caves de l’Assemblée apparaissent sur une photo mise en ligne par Mediapart, sur laquelle Mme de Rugy pose. C’est à chaque fois le personnel de l’Hôtel de Lassay qui était mobilisé pour l’occasion.

Sur France Inter, François de Rugy explique que ses dîners fastueux à l’hôtel de Lassay lui permettaient de rester connecté à la vraie vie. La vraie vie des homards et des grands crus tout droit sortis de la cave de l’Assemblée, donc. https://t.co/ucIAdqEkVg pic.twitter.com/erMkqJlbkr— Ellen Salvi (@ellensalvi) 10 juillet 2019 - Lexonération dimpôtsDans son feuilleton, Mediapart explique que François de Rugy n’a pas été imposable en 2015 pour ses revenus déclarés de 2014.

Conformément à la loi à l’époque, celui qui était alors député n’était pas imposable sur la totalité de son revenu. Il a pu également retrancher de son revenu imposable une partie des dons faits à des «organismes reconnus d’intérêt général», écrit le média en ligne.

Il a enfin bénéficié de crédits d’impôt liés à la garde d’enfant.Une seule raison, a aussitôt riposé François de Rugy dans un tweet: Les dons de 1 200 € que je faisais chaque mois au parti EELV en tant que député du groupe EELV, comme TOUS les autres députés du groupe, et comme tous les autres parlementaires qui financent ainsi leurs partis et la vie politique.

Où s’arrêtera l’acharnement ?. Sauf que cette pratique est également illégale... « Se servir de l’argent public pour obtenir une réduction d’impôt à titre privé, c’est moralement indéfendable. » https://t.co/BqTcJeCKON #deRugyDemission— Mediapart (@Mediapart) 17 juillet 2019 - Les travaux dans son appartement de fonctionJeudi, un article de Mediapart concerne des travaux réalisés par le ministre dans son logement de fonction à l’Hôtel de Roquelaure pour un montant de 63 000 euros.

......


code de nouvelles: 209362  |  Le Journal de Saône-et-Loire
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Nouvelles les plus vues

Dernières nouvelles photos