×
4 11.08.2019 15:51:28 15:51

Ce que l’on sait de la tentative d’attaque terroriste contre une mosquée en Norvège

Ce qu’il s’est passé La police a été alertée de coups de feu une mosquée des environs d’Oslo peu après 16 heures (14 heures GMT). Le responsable du centre islamique Al-Nour de Baerum, Irfan Mushtaq, a raconté au journal local Budstikka que l’assaillant, « un homme blanc avec un casque et un uniforme », avait fait irruption dans la mosquée où seulement trois fidèles étaient présents.

Il a ensuite précisé que l’homme portait plusieurs armes sur lui. Le responsable du centre islamique précise être arrivé sur les lieux peu après avoir été averti de la présence de l’homme armé, puis s’être rendu à l’arrière du bâtiment pour attendre l’arrivée de la police.

« J’ai vu des cartouches éparpillées et du sang sur les tapis, et j’ai vu un des fidèles maîtrisant l’agresseur, couvert de sang », précise-t-il au journal norvégien VG. Une personne a été légèrement blessée. Ce que l’on sait de l’assaillant L’assaillant, âgé une vingtaine d’années, « est un jeune Norvégien.

Il vit dans les environs », a déclaré le porte-parole de la police d’Oslo, Rune Skjold, lors d’une conférence de presse samedi. Ce dimanche, la police explique que « la cartographie que nous avons dressée montre que l’auteur de l’attaque avait des vues extrémistes, explique Rune Skjold. Il avait des positions xénophobes, il voulait semer la terreur.

» Entendu dans la nuit par les enquêteurs, le suspect a refusé de s’expliquer. Un message que le suspect aurait posté sur un forum en ligne peu avant l’attaque évoque une «guerre des races» et rend hommage à l’auteur de l’attaque contre deux mosquées commise en mars en Nouvelle-Zélande, au cours de laquelle 51 personnes avaient été tuées.

L’authenticité du message et l’identité de son auteur ne peuvent être déterminées avec certitude à ce stade. Le corps d’un proche du tireur retrouvé Plusieurs heures après l’attaque, la police a découvert le cadavre d’une jeune femme, parente du suspect, à leur domicile, entraînant l’ouverture d’une enquête pour meurtre en lien avec la fusillade perpétrée dans la mosquée.

« Nous considérons qu’il s’agit d’une mort suspecte (…) La morte est liée à l’homme arrêté plus tôt aujourd’hui », selon la police norvégienne. Des mesures de sécurité renforcées à l’occasion de l’Aïd La police norvégienne a publié sur son site internet un communiqué sur le renforcement des mesures de sécurité à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd dimanche.

. « .....


code de nouvelles: 236157  |  La Voix du Nord
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler