×
6 13.08.2019 19:25:50 19:25

Méthane sur Mars : une des pistes géologiques écartée

Il y a quelques années, du méthane a été détecté sur Mars pour la première fois. Provient-il dune source biologique ou géologique ? Les chercheurs nont toujours pas la réponse. Mais il semblerait quil ne soit pas dû à lérosion des basaltes par les vents.

Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre dinformation La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.Depuis quelque temps, des traces de méthane sont régulièrement détectées sur Mars. Des panaches notamment qui semblent aller et venir et dont les chercheurs peinent à expliquer lorigine.

Parmi les sources imaginées : la libération, par lérosion due aux vents, de méthane prisonnier dinclusions fluides dans les basaltes. Une belle explication qui, selon des travaux menés par des chercheurs de luniversité de Newcastle (Royaume-Uni), est finalement à jeter aux oubliettes.

« Les images haute résolution dont nous disposons montrent que sur Mars, les vents peuvent provoquer des taux de déplacement du sable, et de fait, des taux potentiels dérosion, plus élevés que nous le pensions, explique Jon Telling, géochimiste à luniversité de Newcastle.

Nous avons pu estimer ces taux d’érosion et notre conclusion est quil est très peu probable que ce phénomène soit la source du méthane détecté sur la planète rouge ».
Sur Mars, le taux d’érosion serait comparable, dans certains cas, à celui des champs de dunes froides et arides sur Terre.

© Peter Jurik, Fotolia Une autre source à trouverLes chercheurs britanniques se sont en effet demandé quelles teneurs en méthane devraient contenir les roches érodées pour que les niveaux libérés saccordent aux dernières mesures réalisées par les missions martiennes.

Selon eux, la teneur en méthane devrait être de lordre de celles des schistes les plus riches en hydrocarbures que lon trouve sur Terre. Un scénario quils qualifient de « hautement improbable ».PublicitéAinsi la source du méthane martien reste encore mystérieuse.

« Limportant, selon Jon Telling, cest que nos travaux renforcent largument selon lequel ce méthane doit provenir dune autre source que lérosion. Mais biologique ou non, nous ne savons toujours pas ».Pour en savoir plusVie sur Mars : le méthane pourrait provenir des météoritesLa découverte de méthane dans latmosphère de Mars il y a 9 ans pouvait laisser espérer quelle y trahissait lexistence de la vie.

. Mais dautres explications étaient.....


code de nouvelles: 239086  |  futura-sciences
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler