×
7 14.08.2019 11:59:22 11:59

Le chômage poursuit sa baisse en France

Le taux de chômage a légèrement reculé au deuxième trimestre pour sétablir à 8,5 % de la population active en France entière (hors Mayotte), poursuivant sa tendance à la baisse, selon les chiffres publiés par lInsee mercredi. Il sagit dun plus bas niveau depuis début 2009, souligne lInsee, comme au trimestre précédent.

Sur la seule France métropolitaine, le taux de chômage baisse aussi de 0,2 point et sétablit à 8,2 %, ce qui représente 2,4 millions de chômeurs.Lire aussi Le gouvernement dégaine sa réforme de lassurance chômageRecul de 0,6 % sur un anCette baisse est en ligne avec les anticipations de lInsee dans sa dernière note de conjoncture publiée mi-juin.

Linstitut a fait état depuis, la semaine dernière, dune hausse de 0,3 % de lemploi salarié dans le secteur privé au 2e trimestre en France après une progression de 0,5 % au 1er, avec 62 100 créations nettes de postes contre 95 600 les trois mois précédents. La tendance à la baisse est donc confirmée : sur un an, le taux de chômage se replie de 0,6 point sur le territoire métropolitain comme en intégrant les DOM.

En se fondant sur les critères du BIT, ce qui permet les comparaisons internationales, le nombre de chômeurs sélevait à 2,366 millions en France métropolitaine en moyenne au dernier trimestre, soit 66 000 personnes de moins quau sortir de lhiver. À titre de comparaison, le nombre de demandeurs demploi sans aucune activité (catégorie A) inscrits à Pôle emploi était de 3 377 300 à fin juin, un plus bas depuis début 2014.

Lire aussi Carnet de bord dun conseiller de Pôle emploi #3 : la farce des contrôlesLa baisse du taux de chômage au 2e trimestre a concerné toutes les catégories dâge, plus particulièrement les jeunes (- 0,6 point à 18,6 %), mais aussi les 25-49 ans (- 0,2 à 7,5 %) et les 50 ans et plus (- 0,2 à 6,1 %).

Parmi les chômeurs, le nombre de personnes déclarant rechercher un emploi depuis au moins un an sest élevé à 900 000, le taux de chômage de longue durée en France métropolitaine restant quasi stable à 3,2 % de la population active, soit 0,1 point de moins sur le trimestre et 0,4 point de moins sur un an.

Le taux demploi des 15-64 ans est, lui, quasi stable par rapport à fin mars à 66 % (- 0,1 point) et progresse de 0,2 point sur un an. Sur le trimestre, le taux demploi à temps complet progresse de 0,2 point à 54,7 %, son plus haut niveau depuis le début des séries en 2003, alors que celui à temps partiel diminue de 0,3 point.

Parallèlement, le taux demploi en CDI est resté stable à 49,7 % de même que celui de lemploi en CDD ou intérim à 7,6 %. LInsee a par ailleurs recensé 1,5 million de personnes souhaitant un emploi sans être considérées comme des chômeurs par le BIT, parce quelles ne sont pas disponibles dans limmédiat ou quelles ne cherchent pas activement.

. Cette population, qualifiée de « halo du chômage », a augmenté de 63 000 sur les trois mois du printemps après sa forte baisse du premier trimestre.Sur le même sujetLe nombre de chômeurs recule encore au deuxième.....


code de nouvelles: 239859  |  Le Point
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Nouvelles les plus vues

Dernières nouvelles photos