×
6 14.08.2019 12:20:00 12:20

Le jeu vidéo bac-à-sable "Roblox" dépasse les 100 millions d'utilisateurs

Jouer gratuitement en multijoueurs mais également construire ses propres mini-jeux, en ciblant enfants et adolescents. Cest le cocktail à succès que propose Roblox, la plateforme de jeux vidéo qui vient de franchir les 100 millions dutilisateurs, dépassant une référence du genre, Minecraft.En annonçant début août avoir franchi cette barre symbolique, Roblox confirme son succès dans le sillage de Fortnite ou du petit dernier dElectronics Art, Apex Legends, sur un modèle sensiblement identique : gratuit daccès mais incitant à la dépense pour obtenir des accessoires dans les jeux.

Courses, évasions, plongeons, attractionsJusquici principalement américains ou asiatiques, désormais également européens, les utilisateurs de Roblox, le plus souvent des enfants ou adolescents dont la majorité a entre 9 et 12 ans, se précipitent sur lapplication mobile ou sur ordinateur après lécole.

Leur objectif : participer à des courses semées dembûches, séchapper dune prison, plonger à la recherche de trésors enfouis ou construire leur propre parc daventures.Lesthétique du jeu se caractérise par son simplisme et un aspect cartoon assumé. Les jeux en 3D sur Roblox ont la particularité dêtre entièrement conçus par des jeunes utilisateurs - généralement ceux âgés de plus de 16 ans - au sein dun univers qui leur fournit les outils pour coder.

Ce nest pas un jeu, cest une plateforme pour créer et jouer, expliquait à lAFP Chris Misner, président de Roblox International en début dannée.Pas un sou de publicitéUne stratégie judicieuse, pour Laurent Michaud, directeur détude au centre de réflexion Idate : On sous-estime beaucoup la manière dont la production de contenus par les utilisateurs génère de lengagement de laudience, a-t-il estimé mardi.


Les multiples possibilités du jeu Roblox sur une tablette à Paris le 1er février 2019. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)Un engagement qui a une conséquence selon Chris Misner : Roblox ne dépense pas un sou en publicité, se fondant uniquement sur le bouche-à-oreille auprès de sa principale cible, les 6-12 ans.

Nous avons des flux de trésorerie positifs, a assuré le président, dont lentreprise revendique désormais une valorisation de 2,5 milliards deuros, après sa dernière levée de fonds en septembre dernier.Ils sont partis de rien, sans communauté ni licence connue. Mais désormais la communauté est solide, le jeu est bon, il est appelé à sinstaller durablement dans cette tranche de population, prédit Laurent Michaud.

Jouer dabord, payer aprèsRoblox tire ses revenus des dépenses des utilisateurs, et entre dans la case des jeux free-to-play. Si jouer est gratuit, il faut se procurer des Robux, une monnaie virtuelle, pour réaliser des achats dans le jeu, personnaliser son personnage ou avancer plus rapidement. Des revenus partagés avec les créateurs de mini-jeux, qui se partageront 100 millions de dollars en 2019, certains touchant même beaucoup : après avoir donné naissance à plusieurs mini-jeux, un jeune Américain de 19 ans a récolté plus dun.

.....


code de nouvelles: 239885  |  Franceinfo
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler