×
7 21.08.2019 21:56:59 21:56

Italie: Si vous avez manqué le début de la crise politique qui secoue le pays


Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini (gauche) et le ministre du Développement économique, du Travail et des Politiques sociales, Luigi Di Maio (droite), devant le Sénat à Rome, le 20 août 2019.

— Andreas SOLARO / AFP Le 8 août, Matteo Salvini, le chef de la Ligue, a mis fin à la coalition avec le Mouvement 5 Etoiles, après quatorze mois de cohabitation, réclamant la fin du gouvernement de Giuseppe Conte et l’organisation d’élections anticipées.

Mardi, le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a démissionné du gouvernement, accusant le chef de la Ligue d’avoir été « irresponsable ».Ce mercredi, le président italien Sergio Mattarella a entamé des consultations entre les principales formations politiques italiennes afin de parvenir à former un nouveau gouvernement.

Fin de la coalition, démission du Premier ministre, consultations des partis politiques… L’Italie traverse actuellement une crise politique sans précédent. Le point de départ ? L’explosion de la coalition, au pouvoir depuis quatorze mois​, formée par la Ligue de Matteo Salvini et le Mouvement 5 Etoiles.

Vous n’avez rien compris à la crise politique en Italie ? Pas de panique, 20 Minutes vous explique tout ce qu’il faut savoir.Pourquoi l’Italie traverse-t-elle une crise politique ?Le 8 août dernier, Matteo Salvini, le ministre de l’Intérieur et chef de la Ligue (extrême droite) a fait exploser la coalition formée avec le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), réclamant la fin du gouvernement de Giuseppe Conte et l’organisation d’élections anticipées.

En cause ? Les nombreux désaccords qui ont entaché, ces dernières semaines, les relations entre les deux partis au pouvoir depuis quatorze mois.Pour Ludmila Acone, chercheuse à l’université Paris 1, spécialiste de l’Italie, Matteo Salvini a profité de sa popularité grandissante pour mettre fin à la coalition entre son parti et le M5S : « Il a fait ça pour capitaliser ses résultats dans les sondages et ses résultats aux élections européennes.

 » Les élections européennes, qui se sont traduites par un triomphe de la Ligue (34 %) et un échec cuisant pour le Mouvement (17 %), n’ont fait qu’augmenter le conflit entre les deux ex-alliés gouvernementaux. Pour la chercheuse, la rupture européenne s’est également creusée « lorsque le M5S a décidé de voter pour la candidature d’Ursula Von Der Leyen à la présidence de la Commission européenne, alors que Matteo Salvini, lui, voulait un candidat populiste-souverainiste ».

Mardi, le Premier ministre italien, Giuseppe Conte a annoncé sa démission et la fin du premier gouvernement populiste, accusant Matteo Salvini d’avoir été « irresponsable ». Au lendemain de ce coup d’éclat, le président Sergio Mattarella a débuté, ce mercredi, des consultations entre les principales formations politiques italiennes afin de parvenir à.

.....


code de nouvelles: 249769  |  20 minutes
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler