×
8 08.09.2019 23:34:53 23:34

Gobelets "bio-sourcés", chef Raoni, show d'Edouard Philippe... Six choses vues et entendues lors de la rentrée de La République en marche

Une démonstration de force. Cétait leffet recherché. Pour la première fois de son histoire, La République en marche a organisé, samedi 7 et dimanche 8 septembre à Bordeaux, une université dété, ou plutôt, un campus des territoires, dans le langage des macronistes.A six mois des municipales, lenjeu était simple : remobiliser les troupes et renouer avec la base.

Selon les organisateurs, quelque 3 500 militants gonflés à bloc ont ainsi fait le déplacement. Mais lenthousiasme des adhérents de LREM na pas masqué les inquiétudes concernant de potentielles futures candidatures dissidentes après celle de Cédric Villani à Paris. Franceinfo vous raconte ce quil sest passé lors de cette grand-messe macroniste.

1Gobelets bio-sourcés et bouteilles en plastiqueUn événement écoresponsable. Jusque dans la salle de presse, des affiches ont été placardées pour promouvoir le faible coût écologique de ce campus. Une vaisselle compostable, une partie du mobilier issue du recyclage, des produits locaux et de saison pour les repas.

.. Bref, le mouvement dEmmanuel Macron, qui na pas cessé de parler décologie durant ce week-end, a décidé de montrer lexemple. A lentrée, les participants ont ainsi reçu un gobelet bio-sourcé et compostable afin déviter dutiliser des gobelets en plastique. Avec cette mise en garde dun bénévole : Attention, gardez-le, il ny a pas dautre gobelet.

Sil ny avait effectivement pas de gobelet en plastique, les bouteilles deau en plastique étaient, elles, bien là. Parmi les goodies, un clin d’œil ecolo : pas de bouteille en plastique mais ce verre recyclable. pic.twitter.com/qfUnUdXsIv — Margaux Duguet (@MargauxDuguet) September 7, 2019 2Lapparition surprise du chef RaoniSon arrivée a été préparée dans le plus grand des secrets.

Depuis début juillet, LREM sactivait à faire venir le chef amérindien Raoni, qui était la tête daffiche du festival déco-mobilisation Climax, installé là aussi à Bordeaux. Le porte-voix de la lutte contre la déforestation de la forêt amazonienne est arrivé samedi en début de soirée avec dautres chefs indiens.

Accueilli par les ministres en charge de lEcologie – Elisabeth Borne, Emmanuelle Wargon et Brune Poirson – et le patron de LREM, Stanislas Guerini, il sest également entretenu avec Edouard Philippe sur les berges du lac du parc des expositions. Une bonne séquence pour la majorité et le parti présentiel qui sescriment depuis la rentrée à mettre laccent sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Le chef indien Raoni vient d’arriver et est accueilli par @StanGuerini, @brunepoirson, @Elisabeth_Borne et @EmmWargon pic.twitter.com/pgkJLs7yH6 — Margaux Duguet (@MargauxDuguet) September 7, 2019Préserver l’Amazonie n’est pas un combat écologique comme un autre. Il s’agit de la survie de notre équilibre planétaire.

. Honoré d’avoir pu discuter de cette crise écologique et des meilleurs moyens d’y répondre avec le Cacique Raoni Metuktire, Grand chef du peuple Kayapo. pic.twitter.com/pPLKxLhUEv — Edouard Philippe (@EPhilippePM).....


code de nouvelles: 276275  |  Franceinfo
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Nouvelles les plus vues

Dans les nouvelles
Dernières nouvelles photos