×
3 12.09.2019 11:36:35 11:36

Le Temps est assassin : son personnage, la Corse, Mylène Farmer... Stanley Weber se confie


ANGELA ROSSI-AUTHENTIC PROD / FEDERATION ENTERTAINMENT / TF1 AlloCiné : Qu’est-ce qui vous a emballé dans Le Temps est assassin lorsque TF1 et la production vous ont proposé le projet ?Stanley Weber : La mer et les dauphins (rires). Non, plus sérieusement, concrètement, quand je lis un scénario qui va se tourner en Corse durant six mois à une période où la Corse se calme et se vide, de septembre à décembre, dans une sorte d’été continu, et que je vois que mon personnage a 99% de ses scènes au bord de l’eau, ou sur bateau ou un ponton, et que ses meilleurs amis sont des dauphins, c’est un rêve pour quelqu’un comme moi qui aime beaucoup l’océan et la navigation.

Donc, oui, en premier lieu cest le décor incroyable de la Corse qui ma convaincu.Vous saviez déjà que vous alliez avoir une si belle brochette de partenaires, dont Mathilde Seigner et Caterina Murino, lorsque vous avez accepté de jouer dans la série ?Non, pas du tout. Au final la plupart de mes scènes sont avec Caterina Murino, qui joue Palma, et j’en suis ravi.

J’ai adoré travailler avec elle, c’est une super actrice. Mais le casting ce n’est pas forcément ce qui me motive en premier pour jouer dans un film ou dans une série. C’est le scénario et le rôle qui comptent le plus. Et je dois dire que je suis gâté à ce niveau-là car Natale c’est un des personnages les plus solides, les plus sereins de la série.

Un grand solitaire dont la vie va être bouleversé par une grande histoire d’amour. Mais lorsqu’on le rencontre il est l’homme que j’aimerais être un jour. Quelqu’un de connecté à sa passion, à ce qu’il aime le plus. Il est passionné par les dauphins et il sacrifie beaucoup de choses pour cette passion.

La série est adaptée du roman éponyme de Michel Bussi. Est-ce que vous l’aviez lu avant d’incarner Natale à l’écran ?Non, car le metteur en scène, Claude-Michel Rome, nous avait demandé de ne pas le lire. Il souhaitait qu’on s’en tienne au scénario. Et puis je préférais lire la littérature que Natale lirait.

Donc des romans d’aventure, Joseph Conrad, Jack London. Ou des revues scientifiques sur les dauphins. J’ai préféré me concentrer sur ces choses-là qui me paraissaient être de la nourriture très riche pour mon personnage.
ANGELA ROSSI-AUTHENTIC PROD / FEDERATION ENTERTAINMENT / TF1 Vous êtes présent à la fois dans la partie de l’histoire se déroulant en 1994 et dans celle qui se déroule de nos jours, et votre personnage fait partie de ceux qui n’ont jamais cessé de douter et de penser que Palma avait peut-être survécu à l’accident.

Qu’est-ce que vous pouvez dire sur ce personnage mystérieux, sur qui on sait peu de choses durant les premiers épisodes ?Petit à petit on va se rendre compte que, comme chez Clotilde, il y a une fracture, une blessure chez Natale qui est encore fraîche, qui ne s’est jamais refermée. Malgré 25 ans qui ont passé.

. Il y a des doutes,.....


code de nouvelles: 281828  |  AlloCiné
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler