×
6 20.09.2019 23:20:54 23:20

France - Argentine : malheur au vaincu !

Un huitième de finale ! Voilà ce que s’apprêtent à jouer ce samedi, après-midi (16 h 15) au Japon, et matin (9 h 15) en France, les Tricolores et les Pumas argentins. Dans cette poule C, où l’Angleterre part largement avec les faveurs du pronostic, le vainqueur de ce match déjà déterminant mettra plus qu’un pied en quart.

Quant au malheureux perdant, il ne lui restera que les yeux pour pleurer dans l’attente d’un miracle contre l’ogre anglais. En clair, c’est malheur au vaincu !Le contexteFrance.- Les Tricolores arrivent à cette Coupe du monde sans la moindre certitude. Dépourvue du sextant de la confiance pour lui indiquer le cap de bonne espérance, la galère bleue navigue à vue depuis bien trop longtemps pour espérer avoir rattrapé le temps perdu en seulement deux mois.

Ses manques de repères, d’automatisme et de vécu en commun se trouvent qui plus est exacerbés par l’équipe expérimentale composée par Jacques Brunel.Argentine.- Les Pumas n’ont plus gagné le moindre match depuis un an. Mais ils ont souvent perdu contre les meilleures nations mondiales et cette absence de victoire ne reflète pas le véritable visage de cette sélection qui fonctionne comme un club.

Treize « Jaguares », finalistes du dernier Super Rugby, figurent d’ailleurs dans son quinze de départ. Les Pumas se préparent depuis quatre ans pour faire au moins aussi bien qu’en 2015, où ils avaient été demi-finalistes de la Coupe du monde.

Les clés du matchFrance.- Il s’agira avant tout de faire preuve de constance dans la performance au niveau de la maîtrise, de l’organisation et de l’engagement afin de pouvoir résister au rugby de haute intensité que les Argentins ne vont pas manquer d’imposer.

Il faudra également que le collectif tricolore gagne la guerre des rucks. Le sort du match dépendra enfin de la prestation de la jeune colonne vertébrale tricolore composée d’Alldritt, Dupont et Ntamack.Argentine.- Où en est la mêlée argentine, à la peine ces derniers temps ? De la réponse à cette question dépend en partie sa mainmise sur le match.

S’ils sont gavés de ballons, les Pumas seront difficiles à arrêter, d’autant plus qu’ils sont capables de multiplier les temps de jeu. Un temps pluvieux ne serait pas forcément pour les arranger. Le joueur à suivreFrance.- Tous les regards seront braqués sur Romain Ntamack, propulsé à vingt ans ouvreur, meneur de jeu et buteur du XV de France pour son premier match de Coupe du monde.

. Nul doute que les Argentins ont ciblé sa zone et vont essayer.....


code de nouvelles: 297551  |  Le Progrès
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler