×
4 07.10.2019 09:52:25 09:52

Cinq choses à savoir sur les prix Nobel, décernés à partir de ce lundi

Les prix Nobel récompensent depuis 1901 des hommes, des femmes et des organisations ayant oeuvré pour le progrès de l’humanité. C’est la médecine qui ouvre le bal ce lundi La médecine ouvre se lundi la nouvelle saison des Nobel.

Suivront la physique mardi, la chimie mercredi, la littérature jeudi avant l’économie lundi 14 octobre. Entretemps à Oslo, le 11, sera dévoilé le nom du ou des lauréats du Nobel de la paix, pour lequel la militante suédoise Greta Thunberg est la favorite des bookmakers.

En attendant, la médecine à 11h30 (voir vidéo ci-dessous), voici cinq choses à savoir sur l’histoire des prix Nobel, qui récompensent depuis 1901 des hommes, des femmes et des organisations ayant oeuvré pour le progrès de l’humanité.

Alfred Nobel, un poèteFéru de poésie anglaise, grand amateur de Shelley et Byron, Alfred Nobel est resté dans l’Histoire comme l’inventeur de la dynamite mais il ne cessa de versifier, en suédois ou dans la langue de Shakespeare. Dans une lettre à un ami, il écrit : Je n’ai pas la moindre prétention de qualifier mes vers de poésie.

J’écris de temps à autres à la seule fin de soulager la dépression, ou d’améliorer mon anglais. En 1862, le jeune homme de 29 ans, doutant de son talent, écrit à une jeune femme, en français : La Physique est mon domaine, non la plume.

L’année de sa mort (1896), il écrit une tragédie scandaleuse, Némésis, inspirée de la pièce Les Cenci de Shelley, sur l’exécution au XVIe siècle à Rome d’une femme ayant assassiné son beau-père incestueux.

La rédaction vous conseille Réseaux sociaux : faut-il en finir avec l’obsession des like ?Des Nobel en familleL’histoire de la famille française Curie se confond avec celle des prix Nobel. En 1903 le couple Pierre et Marie Curie est récompensé en physique ; en 1911 Marie Curie (née Sklodowska) reçoit le prix de chimie, ce qui fait d’elle la seule femme double lauréate ; en 1935, sa fille Irène Joliot-Curie et son mari Frédéric Joliot reçoivent à leur tour le prix de chimie.

La soeur cadette d’Irène, Eve Curie, épousera Henry Richardson Labouisse qui, en tant que directeur de l’Unicef, recevra le Nobel de la Paix 1965.D’autres couples ont été récompensés. En 1974, le Suédois Gunnar Myrdal reçoit ainsi le prix d’économie, et huit ans plus tard son épouse Alva celui de la paix.

. Pères et fils ont également.....


code de nouvelles: 313746  |  Sud-Ouest
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Nouvelles les plus vues

Dans les nouvelles
Dernières nouvelles photos