×
8 09.10.2019 16:06:38 16:06

Allemagne : Deux morts dans une fusillade en pleine rue à Halle, une personne arrêtée


Des voitures de police en Allemagne (image d'illustration). — Paul Zinken / dpa / AFP Une fusillade en pleine rue, dans la ville allemande de Halle (Saxe-Anhalt), a fait deux morts, ce mercredi, a annoncé la police locale, qui a précisé qu’un des auteurs de la fusillade avait été interpellé.

Selon un témoin des faits, les tirs ont notamment visé un restaurant turc, tandis que selon le quotidien Bild la fusillade se serait déroulée aussi devant une synagogue et une grenade aurait également été lancée, en ce jour de Yom Kippour dans un cimetière juif à proximité.Le quartier boucléCes informations n’ont pas été confirmées immédiatement par la police.

« Deux personnes ont été tuées à Halle, selon les premières constatations. Plusieurs coups de feu ont été tirés. Les auteurs présumés se sont enfuis à bord d’un véhicule », a annoncé la police sur Twitter, demandant aux « habitants de rester chez eux ». Plusieurs personnes ont également fait état de tirs, dont un de grenade, visant un restaurant turc de kebab.

Unsere Kräfte haben eine Person festgenommen.Bleiben Sie trotzdem weiterhin wachsam. Wir sind mit starken Kräften in und um #Halle präsent und stabilisieren die Lage, bis alle Informationen gesichert vorliegen.#hal0910— Polizei Halle (Saale) (@Polizei_HAL) October 9, 2019« Un tireur portait un casque et des habits militaires », a témoigné un homme, qui était à l’intérieur, sur la chaîne d’information NTV.

« Il a jeté une grenade sur le local. La grenade s’est écrasée sur la porte et a explosé », a ajouté ce témoin, encore sous le choc. « L’homme a ensuite tiré au moins une fois dans le magasin, l’homme qui était assis derrière moi a dû mourir », a-t-il raconté. Tout le quartier a été bouclé et la gare centrale de Halle (Etat régional de Saxe-Anhalt) a été fermée.

La crainte d’un terrorisme d’extrême droiteCette attaque intervient quelques mois après le meurtre, en Hesse, de Walter Lübcke, un élu pro-migrants du parti conservateur de la chancelière Angela Merkel (CDU). Le principal suspect est un membre de la mouvance néonazie.Cette affaire a créé une onde de choc dans le pays, où l’extrême droite anti-migrants enchaîne les succès électoraux.

Elle a réveillé la crainte d’un terrorisme d’extrême droite à l’image de celui du groupuscule NSU, responsable de l’assassinat entre 2000 et 2007 d’une dizaine de migrants.MondeAllemagne: Un homme sempare dun camion et fonce sur des voituresMondeAngela Merkel veut lutter contre les néonazis, la droite envisage de réduire la liberté dopinion FusilladeMondeAllemagne Une faute ? 0 commentaire 5K partages.

.....


code de nouvelles: 318211  |  20 minutes
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler