×
4 09.10.2019 20:12:31 20:12

Sida : baisse confirmée du nombre de personnes séropositives en France

Le nombre de décès dus au sida dans le monde a chuté de plus de 30 % en 10 ans. Mais, en 2017, 940.000 personnes sont mortes du sida, et près de 37 millions de personnes sont porteuses du virus. En France, lan dernier, une baisse significative des nouveaux diagnostics de séropositivité a été enregistrée par rapport à lannée précédente, selon lagence sanitaire Santé publique France.

Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre dinformation La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.Fin 2016, en France, plus de 170.000 personnes vivaient avec le virus du Sida et lan dernier, 6.155 personnes ont découvert leur séropositivité selon Santé publique France, contre 6.

583 en 2017 (le chiffre pour 2017 ayant été affiné par rapport au précédent bilan fin mars, qui se montait à 6.400). Une baisse « significative » de 7 % par rapport à lannée précédente. Deux-tiers de ces personnes sont des hommes et un tiers des femmes.

Cette diminution, qui reste toutefois à confirmer « avec le recul dune année supplémentaire [intervient] après plusieurs années de stabilité », a souligné lagence sanitaire.Parmi les personnes qui ont découvert leur séropositivité en 2018, plus de la moitié a été contaminée par rapports hétérosexuels (56 %).

Les rapports sexuels entre hommes représentent 40 % des contaminations, et linjection de drogues avec des seringues contaminées 2 %. Plus de la moitié (56 %) des découvertes de séropositivité en 2018 concerne des personnes nées à létranger (dont les deux-tiers dans un pays dAfrique subsaharienne).

Parmi les personnes contaminées par rapports hétérosexuels, 75 % sont nées à létranger (essentiellement en Afrique subsaharienne, pour 8 de ces personnes sur 10).PublicitéLa prévention porte ses fruits dans chaque sous-groupeDe 2013 à 2018, le nombre de découvertes de séropositivité a diminué « de façon significative » (-19 %) chez les personnes nées en France, souligne Santé publique France.

Cela concerne aussi bien les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (-16 %) que les hommes et femmes contaminés par rapports hétérosexuels (-22 %).En revanche, ce constat de baisse nest pas vrai pour les personnes nées à létranger, pour lesquelles le nombre de découvertes de séropositivité est globalement stable entre 2013 et 2018.

. Et pour les hommes homosexuels nés à létranger, ce nombre a même augmenté.....


code de nouvelles: 318716  |  futura-sciences
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler