×
5 10.10.2019 01:00:51 01:00

Tiphaine Auzière assume d’avoir défendu sa mère Brigitte Macron sans son autorisation

Cest ce mercredi 9 octobre quétait lancée la fameuse plateforme contre les violences conjugales, événement auquel participait Tiphaine Auzière, la fille cadette de Brigitte Macron. Invitée de Thomas Soto sur RTL pour évoquer cette belle initiative, la jeune femme est également revenue sur les insultes du gouvernement brésilien à lencontre sa mère et sa réaction spontanée et incomprise.

A loccasion du lancement de la plateforme contre les violences conjugales qui sest tenue ce mercredi 9 octobre, Tiphaine Auzière, la fille de Brigitte Macron, qui soutient ce projet était ce soir linvitée de Thomas Soto afin de sexprimer sur cette nouvelle création nécessaire. Mais la jeune femme de 35 ans a également profité de son passage sur la célèbre antenne pour revenir sur différents sujets, comme cette fois où elle est montée au créneau pour défendre sa mère.

Peu avant le G7, lAmazonie était en train de brûler et la tension est montée entre la France et le Brésil, la première reprochant au second son inactivité dans ce drame écologique, déclenchant la riposte du gouvernement brésilien qui avait alors attaqué bassement notre Première dame sur son physique, le président Jair Bolsonaro en tête, provoquant un sentiment affligé du reste du monde, et notamment de Tiphaine, qui avait pris plus ou moins maladroitement la défense de sa mère, en diffusant une vidéo sur les réseaux sociaux (dont Brigitte nétait pas fan) et en allant aussi sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Interrogée par Thomas Soto sur cet épisode et la défense improbable quelle avait offerte à sa mère - Brigitte Macron a deux autres enfants : Laurence, 42 ans, et Sébastien, 44 ans -, Tiphaine a expliqué : Je pense que ma maman n’a pas besoin d’avocate, elle se défend très bien toute seule. C’était plutôt la réponse d’une fille en colère, blessée … parce que j’étais vraiment choquée par les propos.

Non je ne lui ai pas dit, je lui ai dit que javais décidé de prendre la parole pour elle et pour toutes autres femmes. Une réaction qui en avait surpris beaucoup, mais qui est donc totalement assumée, celle dune fille en colère. Si lon peut doutait de la forme choisie, on ne peut cependant que défendre le fond.

...Crédits photos : Bestimage Autour de>Tiphaine AuzièreGala politiquefamillePolitiquepremière dameBrigitte Macronprésident de la republiqueFille desoutiencoupleÉlyséeSexismecritiquesPrésidentfilleattaques sexistesinsultesEnfantsBrésildiplomatiemère..


code de nouvelles: 319072  |  Gala
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler