×
5 23.10.2019 08:20:28 08:20

Au bout du monde : Kiyoshi Kurosawa nous parle Marvel, réseaux sociaux, fantômes...

AlloCiné : Après deux films de SF, Avant que nous disparaissions et Invasion, vous revenez à un cinéma plus traditionnel avec Au bout du monde, pourquoi avez-vous souhaité raconter lhistoire de cette jeune femme perdue en terre inconnue ?  Kiyoshi Kurosawa : Je ne suis pas à lorigine de cette idée ; elle ma été donnée par un producteur que je connais.

Il me proposait de réaliser un film en Ouzbékistan, un pays que je ne connaissais pas du tout. Presque tous les films que jai réalisés jusquici traitent dun personnage ancré dans son quotidien, un quotidien qui évolue, se transforme ; jéprouvais lenvie, pour une fois, de faire autre chose, de ne pas dépeindre le quotidien dun personnage.

Je voulais le placer cette fois dans une terre totalement inconnue dans lequel le quotidien est bouleversé. On voit rarement lOuzbékistan au cinéma, comment sest passé le tournage sur place ? Le tournage sest passé de manière bien plus fluide que ce que je pensais. Pour les japonais, lOuzbékistan est un pays complètement inconnu.

En revanche, les ouzbeks connaissent plutôt bien le Japon, ils admirent beaucoup notre pays, cen est presque gênant pour moi. Javais dailleurs une inquiétude, je me demandais si on trouverait des interprètes sur place. Mais dès quon a mis une annonce, on a tout de suite eu 10, 20 personnes qui se sont proposées.

Jai vraiment senti une ouverture de la part des ouzbeks par rapport aux japonais.Les ouzbeks connaissent plutôt bien le Japon, ils admirent beaucoup notre pays, cen est presque gênant pour moi.Les acteurs ouzbeks étaient aussi formidables ; jétais vraiment admiratif du travail de lacteur qui joue le rôle de Temur linterprète [Adiz Radjabov].

Il est très connu en Ouzbékistan mais il navait aucune connaissance de la langue japonaise. Il sest entraîné pendant un mois et son japonais est devenu tellement fluide quon a limpression que cest un véritable interprète. En plus, cest sûrement lui qui a le plus de répliques dans le film. Il est parvenu à jouer son rôle avec brio, en y mettant des sentiments, en comprenant le sens de ce quil disait.

Jétais vraiment impressionné. Le personnage de Temur, linterprète, a dailleurs une place très importante dans le film, il permet à léquipe de tournage et à Yoko, le personnage principal, de se faire comprendre, de communiquer. Il est même très touchant car il comprend mieux la jeune femme que son équipe de tournage ; comment avez-vous abordé sa personnalité pendant lécriture ?  Dès létape du scénario, le personnage est défini.

. Mais je ne pensais pas que ça irait aussi loin. Un interprète, cest plutôt quelquun qui est en retrait. Je me disais que ce personnage nattirerait pas vraiment lattention. Mais la qualité du jeu de lacteur, les efforts quil déploie à limage, cétait quelque chose de très inattendu.....


code de nouvelles: 338024  |  AlloCiné
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Nouvelles les plus vues

Dans les nouvelles
Dernières nouvelles photos