×
16 05.11.2019 18:08:57 18:08

Les mini-trous noirs existeraient bel et bien

Les trous noirs. La théorie établie au début du XXe siècle en prévoit plusieurs types. Ils ont peu à peu été détectés par les astronomes. Dautres types, plus exotiques, restent encore hypothétiques. Mais des chercheurs pensent aujourdhui détenir la preuve de lexistence de lun dentre eux : le mini-trou noir.

Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre dinformation La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.Au centre des galaxies - y compris de notre Voie lactée -, il y a ce que les astronomes appellent des trous noirs supermassifs. Des monstres dont la masse peut dépasser un million de fois la masse de notre Soleil.

En avril dernier, une équipe révélait la toute première image dun tel objet, niché au cœur de la galaxie M87.Depuis quelque temps, les chercheurs imaginaient aussi quil pouvait exister des trous noirs de masse relativement faible. Probablement engagés dans un système binaire.

Un mini-trou noir et une étoile qui orbiteraient toutefois suffisamment loin lun de lautre pour éviter que le premier ne dévore la seconde. « Nous sommes convaincus quil en existe beaucoup. Si nous nen avons pas encore trouvé, cest quils sont difficiles à observer », explique Todd Thompson, astronome à luniversité de l’État de l’Ohio (États-Unis).

Pour le confirmer, son équipe a analysé les données spectroscopiques recueillies par la collaboration APOGEE - pour Apache Point Observatory Galactic Evolution Experiment - sur plus de 100.000 étoiles de notre galaxie. Des données quelle a croisées avec celles dASA-SN - pour All-Sky Automated Survey for Supernovae, à la recherche détoiles qui séclairaient ou sassombrissaient tout à affichant un spectre changeant vers le rouge ou vers le bleu, indice trahissant la présence dun compagnon invisible.


Les chercheurs pensaient depuis quelque temps qu’il existe un type de trous noirs qualifiés de mini-trous noirs, dont la masse se situerait entre celle des étoiles à neutrons et celle des trous noirs classiques. © Ligo-Virgo, Frank Elavsky, Northwestern (Modified by Todd Thompson) Un mini-trou noir à 10.

000 années-lumièreEt à force de persévérance, les astronomes ont découvert, à quelque 10.000 années-lumière de nous, du côté de la constellation du Cocher, un objet noir, gravitationnellement lié à une étoile géante en rotation rapide.

. Selon les estimations des chercheurs, il présenterait environ 3 fois la masse de notre Soleil. Et nafficherait un diamètre que de lordre de 19.....


code de nouvelles: 355572  |  futura-sciences
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler