×
8 22.11.2019 08:45:59 08:45

Gilets jaunes : 28 000 manifestants dans toute la France pour « l’acte 53 »

Les gilets jaunes, qui avaient rassemblé 282 000 manifestants lors du samedi inaugural, cherchaient pour cet « acte 53 » à redonner un souffle à la « révolte des ronds-points » qui avait ébranlé le mandat d’Emmanuel Macron mais ne rassemblait plus que quelques milliers de personnes ces derniers mois.

Samedi 16 novembre, les manifestations ont rassemblé 28 000 personnes dans toute la France, dont 4 700 à Paris, selon le ministère de l’intérieur — 39 530 selon le « Nombre jaune ». La dernière participation équivalente remonte au samedi 9 mars, avec 28 600 personnes en France.
Manifestation de gilets jaunes à Toulouse, le 16 novembre 2019.

/ AFP Flambée de violences à ParisÀ Paris, durant deux heures en début d’après-midi, la situation est restée confuse Place d’Italie, où les forces de l’ordre ont tenté de disperser de petits groupes de casseurs, alternant charges brèves et déluge de lacrymogènes.

« Au vu des violences et des exactions », la préfecture de police a demandé l’annulation de la manifestation qui devait s’élancer de cette place à partir de 14 heures.À Paris, des violences pour le premier anniversaire des « gilets jaunes »Voitures renversées ou incendiées, engin de chantier et poubelles brûlés, abribus saccagés : les assauts sporadiques de petits groupes se sont transformés en flambée de violences.

Au centre de la Place, un monument en mémoire du maréchal Juin a été dégradé.Les portes vitrées du centre commercial d’Italie 2, qui avait fermé, et les vitrines d’une résidence hôtelière voisine ont été attaquées à coups de pavés par plusieurs dizaines de personnes cagoulées et vêtues de noir. Régulièrement, ces petits groupes revenaient à la charge et étaient provisoirement repoussés par les forces de l’ordre, qui ont utilisé à plusieurs reprises un canon à eau.

Le calme est revenu en milieu d’après-midi une fois la place évacuée par les forces de l’ordre.La manifestation Place d’Italie « rassemblait des individus qui ne défendaient pas une cause, mais procédaient à des destructions » et « à des attaques systématiques contre les forces de sécurité et contre les pompiers », a déclaré le préfet de police Didier Lallement à la presse.


Place dItalie à Paris, le 16 novembre 2019, en marge dune manifestation des gilets jaunes. / AFP La situation a été également tendue place de la Bastille, où une première marche autorisée arrivée de la porte de Champerret.

.....


code de nouvelles: 367388  |  la-croix
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler