×
7 30.11.2019 21:19:46 21:19

"Pisseurs involontaires" de glyphosate : 63 nouvelles plaintes en pays catalan

Ce vendredi 29 novembre 2019, 63 nouveaux habitants des Pyrénées-Orientales dont les analyses d'urine se sont révélées positives au glyphosate, un herbicide controversé, ont déposé plainte au tribunal de Perpignan. Depuis février dernier, près de 140 personnes ont fait tester leurs urines dans le cadre de la campagne de dépistage du glyphosate coordonnée par le collectif Alternative aux pesticides des Pyrénées-Orientales (CAP66).

L'ensemble des participants se sont révélés positifs. Les taux décelés oscillent entre 0,15 et 3,71 nanogrammes de glyphosate par millilitre d'urine. Ce vendredi, 63 nouveaux "pisseurs involontaires" de glyphosate souhaitant donner suite à ces analyses se sont rendus au tribunal de Perpignan afin de déposer plainte pour "mise en danger de la vie d'autrui", "tromperie aggravée" et "atteinte à l'environnement".

108 plaintes en tout depuis juinEn tout, 108 plaintes similaires ont été enregistrées dans le département en 2019. Selon Gérard Llorca, du Collectif alternative aux pesticides, cette action est "une manière de montrer qu'il y a un danger avec le glyphosate et de continuer de lutter et d'informer le public sur les risques des pesticides en général".

À noter : des campagnes de tests et des dépôts de plaintes identiques à ceux réalisés en pays catalan s'effectuent actuellement un peu partout en France. Arnaud Andreu Voir les commentaires (1) .

..


code de nouvelles: 380594  |  L'Indépendant
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Mots clés