×
14 18.01.2020 15:49:47 15:49

Un concert gratuit à l’Opéra Garnier, le Louvre réouvert : le point sur les actions contre la réforme des retraites

La 44e journée de mobilisation a été marquée vendredi par plusieurs actions ciblées, dont une intrusion de grévistes au siège de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) et une manifestation sauvage devant un théâtre parisien où se trouvait Emmanuel Macron. Samedi 18 janvier, le 45e jour du mouvement devrait être ponctué par plusieurs actions locales, dont un spectacle gratuit des membres de l’Opéra de Paris en grève.

Lire notre reportage : « On n’arrête pas une grève historique comme ça » Bloqué vendredi, le Louvre a rouvert samedi

L’entrée du Louvre a été bloquée par des manifestants contre la réforme des retraites vendredi 17 janvier. ALAIN JOCARD / AFP Après avoir été bloqué la veille par des grévistes, le Louvre a rouvert normalement samedi 18 janvier au matin, a annoncé sa direction.

Le musée le plus fréquenté du monde a ouvert ses portes à 9 heures, permettant ainsi l’accès à ses collections permanentes et à l’exposition-événement consacrée à Léonard de Vinci. Le Louvre était resté fermé toute la journée vendredi car des manifestants avaient bloqué les accès jusqu’à la fin de la nocturne.

C’était la première fois que le musée fermait depuis le 5 décembre, date du début du mouvement de contestation de la réforme des retraites. L’intersyndicale avait justifié son action par « les conditions des agents du musée qui se dégradent de jour en jour » et avait dénoncé des « pertes d’effectif » et un « désengagement de l’Etat ».

Cette action avait provoqué un face-à-face tendu avec des touristes, furieux d’être empêchés de visiter le musée. Un concert gratuit pour la grève devant l’Opéra Garnier

Le 24 décembre, les grévistes de l’Opéra de Paris avaient donné une interprétation du « Lac des cygnes » sur le parvis du Palais Garnier.

LUDOVIC MARIN / AFP Du côté de l’Opera de Paris, la grève déjà historique menace de se prolonger, faute de compromis entre ses artistes et machinistes attachés à leur régime spécial de retraite et l’Etat, déterminé à le supprimer. En un mois et demi de grève, 67 spectacles ont été annulés et les pertes s’élèvent désormais à plus de 14 millions d’euros.

Samedi, deux cents personnes de tous les corps de métiers de l’Opéra ainsi que de la Comédie-Française organisent un concert devant le Palais Garnier en début d’après-midi. En décembre, les images d’une interprétation du Lac des cygnes sur le parvis avaient fait le tour du monde. A l’Opéra de Paris, seule institution culturelle avec la Comédie-Française à bénéficier d’un régime spécial, danseurs de ballet, musiciens, chœur et machinistes restent mobilisés.

. Pour les danseurs, la réforme ne s’appliquera que pour ceux qui seraient embauchés à partir de 2022. A la retraite à 42 ans, ils arguent que la pension leur est nécessaire pour rebondir après une carrière faite de sacrifices et de blessures dans.....


code de nouvelles: 432261  |  lemonde
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler