×
80 04.04.2019 01:03:56 01:03

Investissements étrangers : l'attractivité de la France se confirme

L'attractivité de la France se consolide. D'après le dernier rapport de Business France publié ce mercredi 3 avril, le nombre d'investissements étrangers a progressé de 2% l'an dernier pour atteindre un niveau inégalé depuis 11 ans. Ce chiffre peut apparaître comme une nouvelle favorable pour l'économie tricolore alors que la conjoncture mondiale s'est fortement dégradée depuis plusieurs mois.

Les interminables négociations sur le Brexit ont plongé beaucoup d'entreprises dans le flou et les grandes économies européennes souffrent actuellement. L'économie italienne traverse une récession et les moteurs de l'industrie allemande tournent au ralenti. > Lire aussi : En Europe, l'inquiétant coup de frein de la croissance Des investissements en légère hausse En 2018, l'agence publique en charge de la promotion de l'attractivité de la France auprès des investisseurs étrangers a recensé 1.

323 décisions d'investissement contre 1.298 en 2017 et 1.117 en 2016. Ce qui correspond à une moyenne d'environ 25 projets par semaine. Si les décisions ont augmenté l'année dernière, la progression est bien moindre que pour les deux années précédentes.

Ces décisions ont permis de créer ou de maintenir 30.302 emplois en 2018 contre 33.489 en 2017 où un sommet avait été atteint depuis 10 ans. Les auteurs du dossier expliquent que "ce résultat est dû à la baisse du nombre d'emplois sauvegardés (- 4.

000 emplois), suite au recul du nombre de reprises de sites en difficulté (-25%)". En revanche, les créations d'emploi ont bondi de 14% l'année dernière pour atteindre 741 décisions au lieu de 651 en 2017. La confirmation du retour des Américains 2017 avait été marquée par le retour des firmes américaines sur le territoire français.

En 2018, ce retour est confirmé avec une stabilisation des décisions constatée (1%) entre 2017 et 2018. Avec 232 projets en 2018 contre 230 en 2017, la première puissance économique mondiale représente 18% du total des décisions. Les entreprises américaines privilégient des investissements dans la recherche et développement.

Elle sont à l'origine du quart des décisions enregistrées dans ce domaine. Si les discours du président américain Donald Trump mettent l'accent sur le protectionnisme, les entreprises outre-Atlantique continuent d'investir sur le sol français. A titre d'exemple, Uber a implanté son premier centre de recherche en dehors de l'Amérique du Nord à Paris.

. Cette structure devrait se concentrer "sur l'intelligence artificielle.....


code de nouvelles: 463  |  La Tribune
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler

Nouvelles les plus vues

Dernières nouvelles photos