×
7 14.02.2020 13:27:20 13:27

L'astronaute Christina Koch raconte ses 328 jours dans la Station spatiale

Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre dinformation La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.« Jai un peu de mal à retrouver mon équilibre », déclare Christina Koch. Lastronaute ayant battu le record féminin du temps passé dans lespace, sest confiée mercredi sur ses 328 jours en apesanteur depuis le Centre spatial Johnson de Houston, au Texas.

À la Nasa, « on a lhabitude de dire, Cest un marathon, pas un sprint, mais dans mon cas, on disait : Cest un ultra-marathon, pas un marathon », a-t-elle déclaré à propos de ses onze mois passés à bord de la Station spatiale internationale (ISS).Lastronaute américaine de 41 ans a atterri le 6 février dans les steppes du Kazakhstan, en Asie centrale, avec ses collègues, Luca Parmitano de lAgence spatiale européenne et le cosmonaute russe Alexandre Skvortsov.

« Jai dû me réhabituer à marcher, sest amusée Christina Koch. Pendant mes deux premières minutes de retour sur Terre, jai vu plus de visages quen un an ! »Voir aussiTrois astronautes de lISS de retour sur Terre
Lastronaute de la Nasa Christina Koch répond à des questions pendant une conférence de presse organisée à son retour de lespace, le 12 février 2020 au Centre spatial Johnson à Houston, au Texas.

© Mark Felix, AFP Et là-haut... se focaliser sur ce quon a et quon naura plus jamaisCette ingénieure américaine était déjà entrée dans lhistoire en participant à la première sortie spatiale 100 % féminine, quelle avait effectuée en octobre 2019 avec Jessica Meir, une biologiste marine.

« Je pense que ces jalons motivent les gens et quil est important de les reconnaître », a-t-elle noté, tout en assurant « ne plus trop y avoir pensé » une fois dans lespace. « Ce nétait quune question de temps avant que cela arrive », a-t-elle ajouté, rappelant que sa promotion dastronaute était paritaire.

PublicitéPour profiter au maximum des 223 millions de kilomètres parcourus, léquivalent de 291 allers-retours sur la Lune, Christina Koch a expliqué sêtre « focalisée sur les choses quon a [dans lespace et] quon naura plus jamais [une fois de retour sur Terre] ».

“Observer les effets dun voyage spatial longue-durée sur une femmePendant sa mission, elle a participé à plus de 210 études scientifiques et a elle-même été lobjet dexpériences visant à observer « les effets dun voyage spatial longue-durée sur une femme », précise la Nasa qui prépare le retour des astronautes.

.....


code de nouvelles: 467230  |  futura-sciences
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler