×
39 14.02.2020 14:36:18 14:36

De la fuite de vidéos au retrait de sa candidature, ces deux semaines qui ont précipité la chute de Griveaux

Coup de tonnerre, déflagration, bombe: les termes explosifs sont de sortie après la décision spectaculaire de Benjamin Griveaux de retirer sa candidature à la mairie de Paris. Le candidat investi par La République en marche a été contraint dabandonner la course après la diffusion de vidéos intimes (et explicites) par un artiste contestataire russe, spécialiste des performances dautomutilation.

Selon nos informations, le candidat aurait lui-même reconnu lauthenticité des vidéos auprès de son équipe de campagne. Ce qui explique la rapidité et la radicalité de sa décision. Pour cela, il a fallu que la pression soit telle quil sy sente acculé. Un artiste russe qui entendait dénoncer lhypocrisieLa publication desdites vidéos, elle, date du 1er février.

Du moins est-ce la date de mise en ligne de la page créée par Piotr Pavlenski. Controversé, cet opposant à Vladimir Poutine est très suivi par ce quon qualifie aujourdhui de jeunesse alternative. Lenregistrement de son nom de domaine remonte au 23 novembre 2019. Dans son billet, Piotr Pavlenski publie, en plus des vidéos explicites, des SMS supposément échangés entre Benjamin Griveaux et une femme avec qui il aurait entretenu une liaison amoureuse.

Lartiste agrémente ces contenus dun texte mettant en cause un supposé décalage entre la foi fanatique du candidat dans les valeurs familiales et ses comportements privés. Le responsable de lexplosion de cette affaire a reconnu lui-même son rôle dans les colonnes de Libération (qui lui avait consacré un portrait en octobre 2016) ce vendredi.

Réfugié en France, il assure vouloir dénoncer lhypocrisie de lancien porte-parole du gouvernement et dit avoir obtenu les vidéos via une source qui aurait eu une relation avec Benjamin Griveaux.Son-Forget vend la mècheSauf que ce nest pas par le seul truchement de Piotr Pavlenski que la boule puante a fait son œuvre.

Il a fallu un accélérateur, car lorsque le Russe publie les vidéos et envoie le lien de sa page à plusieurs rédactions, ça ne prend pas.Cest un ancien marcheur qui va changer les choses. Mercredi après-midi, à 18h15, le député Joachim Son-Forget publie un message sur Twitter dans lequel il inclut opportunément le lien vers la page de Piotr Pavlenski.

Jespère que ces vidéos sexuelles affligeantes incriminant Benjamin Griveaux et une jeune femme seront démenties par l’intéressé et son équipe car une telle diffamation serait extrêmement grave dans la campagne pour Paris, écrit lélu des Français de létranger. Il nest pas le seul à procéder ainsi. Laurent Alexandre, fondateur de la plateforme Doctissimo et proche de la droite hors les murs, a également relayé ladresse du site de Piotr Pavlenski.

. À linverse de Joachim Son-Forget, il a supprimé son tweet dans la foulée. Ce nest plus tenable ce coup-ciDès lors, le navire prend leau de toutes parts. Les vidéos circulent dans lensemble des rédactions parisiennes, sans pour autant que linformation ne paraissent au-delà de quelques excès de.....


code de nouvelles: 467386  |  BFMTV.COM
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler