×
5 25.03.2020 15:23:17 15:23

Un cratère artificiel pour déterminer l’âge de l’astéroïde Ryugu

En avril dernier, une mission japonaise a produit sur Ryugu un cratère dimpact artificiel dun diamètre supérieur à 10 mètres. Les données enregistrées ont été analysées. Et des chercheurs en ont tiré lâge de lastéroïde.

Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre dinformation La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.En avril dernier, la sonde japonaise Hayabusa 2 lançait sur lastéroïde Ryugu, un projectile de cuivre de 2 kilos à une vitesse de quelque 2 km/s.

Objectif : révéler des échantillons de la matière cachée sous la surface de lastéroïde. Mais, en analysant les images de la collision et les détails du cratère quelle a laissés derrière elle, des chercheurs de luniversité de Kobe (Japon) en ont tiré lâge de lastéroïde.

Les astronomes utilisent en effet habituellement le nombre et la taille des cratères d’impact sur les astéroïdes pour déterminer leur âge. Et des études antérieures avaient mené à déterminer que Ryugu a entre 9... et 160 millions dannées ! Une fourchette qui manquait pour le moins de précision.

This video shows the descent of the SCI (Small Carry-on Impactor) made from images captured at 2 second intervals just after separation from Hayabusa2 by the onboard TIR (Thermal Infrared Camera). In the background, you can see the surface of Ryugu 500m away. pic.twitter.com/O5niPDb2XI— HAYABUSA2@JAXA (@haya2e_jaxa) April 21, 2019[CRA2] Crater formation where the Small Carry-on Impactor collided with Ryugu has been confirmed! These images compare the surface before and after the SCI collision.

pic.twitter.com/BZPYlHhSjs— HAYABUSA2@JAXA (@haya2e_jaxa) April 25, 2019Ryugu, plus jeune qu’on l’imaginait ?Toutes les données recueillies par les chercheurs de luniversité de Tokyo convergent. Elles laissent supposer que la formation du cratère artificiel a été essentiellement guidée par la gravité de l’astéroïde.

La forme semi-circulaire du cratère artificiel et sa taille -- de lordre de 14 mètres de diamètre -- plus importante que ne lavaient imaginé les astronomes. Le panache libéré par limpact du projectile. Laccumulation particulière des éjectats, au moins partiellement déposés sur les bords du cratère.

Les chercheurs en concluent que, sous la couverture rocheuse de lastéroïde Ryugu, se cache quelque chose de peu solide, qui ressemble à un sable grossier. Une découverte qui influe sur lestimation de lâge de lastéroïde. En effet, les motifs observés à sa.

.....


code de nouvelles: 516256  |  futura-sciences
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler