×
13 26.03.2020 06:53:48 06:53

Disparu depuis treize ans en Iran, l’Américain Robert Levinson est mort en détention, selon sa famille



Une photographie de Robert Levinson, partagée par sa famille. - / AFP Agent à la retraite de la police fédérale américaine (FBI) disparu dans des circonstances mystérieuses en 2007 en Iran, Robert Levinson est « mort alors qu’il était détenu par les autorités iraniennes », a annoncé sa famille mercredi 25 mars.

Sans être en mesure de donner les causes, ni la date du décès de celui qui a souvent été présenté comme l’otage le plus ancien de l’histoire des Etats-Unis, ses proches ont toutefois estimé qu’il était survenu avant l’épidémie de Covid-19. « Il est impossible de décrire notre chagrin », ont-ils dit.

Ils avaient plusieurs fois alerté sur l’état de santé – il souffrait de diabète et d’hypertension – de ce père de sept enfants, qui aurait eu 72 ans ce mois-ci. « Sans les actes cruels et sans cœur du régime iranien, Robert Levinson serait en vie et à la maison avec nous aujourd’hui », ont-ils ajouté, soulignant avoir « attendu des réponses durant treize ans », sans aucun contact.

La famille de M. Levinson a aussi accusé les autorités iraniennes d’avoir « menti au monde pendant tout ce temps » en assurant ne pas savoir ce qui était arrivé à cet ex-agent du FBI. Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Irak, des tirs de roquettes font craindre une nouvelle confrontation entre Etats-Unis et Iran Le président des Etats-Unis, Donald Trump, n’a pas formellement confirmé son décès, mais il a laissé entendre qu’il était probable.

« Ils ne nous ont pas dit qu’il était mort, mais beaucoup de gens pensent que c’est le cas », a-t-il affirmé, se disant « désolé ». Il a reconnu que les informations n’étaient « pas encourageantes ». « Il était malade depuis des années », a-t-il aussi souligné, parlant de lui au passé et reconnaissant avoir échoué à le ramener aux Etats-Unis.

Des appels à responsabiliser Téhéran Son décès, s’il est confirmé officiellement, risque d’envenimer plus encore les relations déjà extrêmement tendues entre les Etats-Unis et la République islamique. Le sénateur républicain de Floride Marco Rubio a ainsi appelé l’administration Trump à « tenir le régime néfaste » de Téhéran « pour responsable ».

Son collègue démocrate du New Jersey Bob Menendez a aussi jugé les autorités iraniennes « pleinement responsables de la disparition et de la mort de Bob Levinson ». Récemment, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, avait réclamé à Téhéran de « libérer immédiatement » tous les ressortissants américains détenus dans ses prisons face à la menace de l’épidémie de Covid-19.

« Nous demandons également au régime d’honorer son engagement à travailler avec les Etats-Unis pour parvenir au retour de Robert Levinson », avait-il notamment insisté. Lire aussi Téhéran rejette les demandes de Washington de libérer des détenus américains L’administration de Donald Trump, qui a fait.

.....


code de nouvelles: 517218  |  lemonde
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler