×
24 15.05.2019 14:30:45 14:30

SpaceX va lancer les 60 premiers satellites de la constellation StarlinK

Dans la nuit de mercredi à jeudi, SpaceX devrait lancer les 60 premiers satellites de la constellation Starlink. Cette constellation entièrement réalisée et financée par SpaceX doit, à terme, fournir lInternet haut débit au-dessus de nimporte quel point du globe terrestre.

Elle est en concurrence avec OneWeb, une autre méga constellation dont les premiers satellites ont été lancés par Arianespace il y a quelques semaines. Vous aimez nos Actualités ?Inscrivez-vous à la lettre dinformation La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour.

Pour son sixième lancement de lannée, SpaceX sapprête à lancer les 60 premiers satellites de sa constellation Starlink qui, à terme, devrait en compter jusquà 12.000, mais qui pourra tout de même très bien fonctionner avec 4.425 satellites. Cette constellation, réalisée par SpaceX, est conçue pour émettre des signaux à large bande dans le monde entier de façon à fournir un service de connectivité Internet à haut débit.

Tous les satellites Starlink sont construits dans lusine de SpaceX à Redmond, dans lÉtat de Washington.Pour cette mission, SpaceX utilisera un Falcon 9 qui décollera du pas de tir SLC 40 de Cap Canaveral. Le lancement est prévu jeudi 16 mai, à 04 h 30, heure de Paris.

Notez que, lors du précédent vol du Falcon Heavy (avril 2019), les deux demi-coiffes du lanceur ont été récupérées. Elon Musk avait alors annoncé quelles devraient servir à une mission dédiée au déploiement de sa constellation Starlink.

Il se pourrait donc que ces demi-coiffes soient réutilisées lors de ce vol.Le lancement des 60 premiers satellites de la constellation Starlink est retransmis en direct par SpaceX. © SpaceXUne constellation pour lInternet haut débit planétaireCes soixante satellites Starlink rejoindront en orbite Tintin-A et Tintin-B, les deux premiers démonstrateurs Starlink lancés en février 2018.

Ces deux satellites servent à valider les choix technologiques de SpaceX, bloquer les fréquences allouées à la constellation Starlink et à réaliser des démonstrations réglementaires pour la Commission fédérale des communications (États-Unis).

Ils seront mis en orbite à 550 kilomètres de la Terre, inclinés à 53 degrés par rapport à léquateur.First 60 @SpaceX Starlink satellites loaded into Falcon fairing. Tight fit. pic.twitter.com/gZq8gHg9uK— Elon Musk (@elonmusk) May 12, 2019Bien que ces 60 satellites soient des modèles de production, ils ne seront pas utilisés dans limmédiat pour.

.....


code de nouvelles: 58359  |  futura-sciences
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler