×
3 16.05.2019 18:51:04 18:51

Ce qu'on risque à porter des écouteurs toute la journée

Temps de lecture: 2 min — Repéré sur The Atlantic D’après les spécialistes de lindustrie, des dizaines de millions de paires dAirPods ont déjà été vendues à travers le monde. Cela représente jusquà 85% du marché des écouteurs sans fil.

Imaginés par Apple en 2016, les Airpods sont symptomatiques d’un phénomène grandissant: certaines personnes passent leur vie avec des écouteurs ou un casque sur les oreilles, que ce soit pour écouter la radio, s’endormir, téléphoner au bureau ou écouter de la musique dans les transports.

Pour beaucoup d’employé·es de bureau, les écouteurs servent à se créer une bulle d’intimité, un luxe compliqué à atteindre depuis l’avènement des open space où les surfaces dures et les hauts plafonds favorisent le transport des sons.

Jerrick Haddad, 35 ans, assure ne pas pouvoir aller travailler sans ses écouteurs sans fil. «Nous sommes passés des bureaux individuels à un open space il y a deux ans et les écouteurs sans fil sont la raison pour laquelle je nai pas démissionné de mon travail, dit-il.

Un jour, je les ai oubliés, alors je me suis levé et jai marché directement à lApple Store pour en acheter une nouvelle paire.»Autre utilité des écouteurs: étouffer un vacarme qui empêche de dormir. Dans son article pour The Atlantic, la journaliste Olga Khazan mentionne ainsi son incapacité à trouver le sommeil s’ils ne sont pas vissés dans ses oreilles.

Certaines compagnies, comme Bose, développent même des écouteurs spéciaux pour dormir.Mais s’ils peuvent être bien utiles, les écouteurs peuvent aussi vous causer quelques soucis. Conduisant le son directement dans le canal auditif, ils peuvent endommager l’oreille en raison d’un volume trop élevé ou d’une exposition trop longue.

Les spécialistes conseillent de ne pas dépasser un volume de 90 décibels. Il est également recommandé de ne pas écouter plus de vingt heures de musique ou de radio par semaine. À LIRE AUSSI Travailler avec des écouteurs aux oreilles nuit à votre productivitéDangereux sur la routeAutre risque: se couper de son environnement et ainsi ne plus percevoir les dangers alentours.

C’est particulièrement valable pour les cyclistes, les fans de trottinettes électriques ou d’hoverboard, ainsi que les automobilistes. Sur la route, les indications sonores sont aussi précieuses que les signaux visuels et si, pour des mesures de sécurité routière, il est désormais interdit de conduire ou de pédaler.

.....


code de nouvelles: 62978  |  slate.fr
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler