×
23 18.05.2019 06:21:03 06:21

Emmanuel Macron bouscule son dispositif à l’Elysée

Article réservé aux abonnés

Emmanuel Macron et Edouard Philippe au palais de l’Elysée à Paris, le 17 avril. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE / FRENCH-POLITICS POUR « LE MONDE » Occupé par la campagne pour les élections européennes, à laquelle il a finalement décidé de prendre une part active, Emmanuel Macron n’oublie pas un autre de ses chantiers, beaucoup moins visible mais essentiel à la poursuite de son quinquennat : la réorganisation des services de l’Elysée, et notamment la reconstruction de l’équipe qui l’accompagne au quotidien, dépeuplée à la suite de plusieurs départs emblématiques.

Après presque six mois de réflexion, le chef de l’Etat a finalement décidé de recruter un trio pour remplacer Stéphane Séjourné, son conseiller politique, parti en janvier diriger la campagne de La République en marche (LRM) pour les européennes. La recrue la plus symbolique est Jérôme Peyrat, 56 ans, un ancien conseiller de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, qui a rejoint, le 13 mai, la cellule politique du cabinet élyséen.

Fin connaisseur de la carte électorale, l’ex-directeur général de l’UMP et maire depuis vingt-cinq ans du village de La Roque-Gageac, en Périgord noir, sera chargé de « traiter » les élus de droite « macroncompatibles », qui tardent à rallier le chef de l’Etat et dont LRM a un impérieux besoin pour les municipales de 2020.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Emmanuel Macron ne séduit plus, notamment à droite M. Peyrat fut notamment la cheville ouvrière de La France audacieuse, un collectif lancé à l’automne 2017 et présidé par Jean-Luc Moudenc et Christian Estrosi, respectivement maires (Les Républicains) de Toulouse et de Nice, pour rassembler les élus de droite et du centre proches de M.

Macron. Renforcement de la cellule politique La gauche n’est pas en reste. Lundi est également arrivé un autre renfort au sein de la cellule politique : Maxence Barré, ancien du Mouvement des jeunes socialistes, issu de la « bande de Poitiers », à laquelle appartiennent les députés Pierre Person (Paris), Aurélien Taché (Val-d’Oise), Sacha Houlié ou Guillaume Chiche (Deux-Sèvres).

Directeur du pôle politique de LRM avant de devenir le directeur du cabinet de son patron, Stanislas Guerini, l’ancien consultant chez CKS Public a pour lui une connaissance intime de la majorité présidentielle. Troisième recrue destinée à (re)tisser le lien avec les élus, et notamment ceux qui disent s’être sentis humiliés par l’attitude d’Emmanuel Macron à leur égard, Julien Autret sera plus particulièrement chargé des relations avec les parlementaires.

Administrateur du Sénat venu lui aussi de la gauche, il a travaillé aux côtés de Gérard Collomb à l’intérieur, avant de rejoindre la ministre (MoDem) de la cohésion des territoires Jacqueline Gourault. Il formera un tandem avec Rebecca Peres, ex-collaboratrice de Bernard Cazeneuve, qui secondait déjà M.

. Séjourné et.....


code de nouvelles: 66263  |  lemonde
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler