×
34 31.05.2019 05:43:25 05:43

Donald Trump annonce une taxe sur tous les produits importés du Mexique



Le président Donald Trump, lors d’une cérémonie de remise des diplômes de  l’U.S. Air Force Academy, le 30 mai à Colo. David Zalubowski / AP Donald Trump a annoncé jeudi 30 mai que les Etats-Unis prélèveraient à partir du 10 juin des droits de douane de 5 % sur tous les produits importés du Mexique et que ces taxes resteraient en vigueur tant que le flux de migrants clandestins venus d’Amérique centrale en traversant le Mexique ne sera pas stoppé.

« Les droits de douane vont progressivement augmenter jusqu’à ce que le problème d’immigration illégale soit résolu », auquel cas ces tarifs douaniers seront alors supprimés, a déclaré le président américain sur Twitter. Dans un communiqué transmis par la Maison Blanche, il précise que son administration relèvera les droits de douane à 10 % au 1er juillet et continuera de les augmenter chaque mois jusqu’à ce qu’ils atteignent 25 % au 1er octobre prochain.

Des droits de douane de 25 % resteront alors en vigueur tant que le Mexique n’aura pas « stoppé considérablement » le flux de migrants arrivant à la frontière avec les Etats-Unis, ajoute-t-il. Pour le Mexique, un « désastre » A Mexico, le ministère des affaires étrangères a dénoncé une mesure injustifiée, inattendue et « très extrême ».

Cela serait un « désastre » si Donald Trump venait effectivement à mettre en œuvre sa menace, a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères, Jesus Seade. Il a ajouté que Mexico privilégiait la conclusion d’un accord commercial mais était prêt à répondre « avec fermeté ». Lire aussi Malgré Trump, un nombre record de migrants ont été interpellés à la frontière mexicaine en avril Donald Trump, qui entend lutter contre le flux de migrants venus d’Amérique centrale pour demander l’asile sur le territoire américain, a jusqu’à présent échoué à convaincre le Congrès américain de durcir les lois en matière d’immigration et de lui allouer les fonds pour la construction d’un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

« La coopération passive du Mexique dans cette intrusion de masse présente une urgence et une menace extraordinaire à la sécurité nationale et à l’économie des Etats-Unis », déclare le président américain dans le communiqué. « Le Mexique a des lois très strictes en matière d’immigration et pourrait facilement stopper le flux de migrants clandestins, notamment en les renvoyant dans leurs pays d’origine », ajoute-t-il.

Interpellation « record » Donald Trump avait annoncé un peu plus tôt jeudi que 1 036 personnes avaient été interpellées ensemble après avoir franchi la frontière séparant le Mexique des Etats-Unis, un record pour un seul groupe de clandestins. Yesterday, Border Patrol agents apprehended the largest group of illegal aliens ever: 1,036 people who illegally cr… https://t.

.co/AErk0dIzjN— realDonaldTrump (@Donald J. Trump) « Hier, les agents de la police.....


code de nouvelles: 92792  |  lemonde
Toutes les nouvelles ont été recueillies par AllFrenchNews Crawler